Qui-suis-je

Majid Chikh-Miloud, est un jeune comédien d’origine Algérienne. Il grandit dans un petit village du Berry où ses parents émigrés se sont installés.

Il débute le théâtre à Bourges dans la Compagnie Aristée dirigée par Aurore et Esmeralda Pace, où il défend des textes écrits par des personnes qui apprennent à écrire et lire le français (avec Accueil et Promotion), afin de mettre en lumière leurs témoignages. Toujours dans une démarche populaire et engagée, il poursuit les collaborations avec cette compagnie et aussi avec une autre compagnie de la région centre, Compagnie Théâtre en Juillet avec Michel et Magali Pinglaut qui prône le théâtre engagé, avec Lysistrata, Les Braves gens qui.

Après son Bac, il quitte la région pour étudier à Paris à la Sorbonne-Nouvelle pour faire un master en Arts du Spectacle puis au Conservatoire d’Art dramatique George Bizet. Parallèlement à ce cursus il fait ses classes à La Cartoucherie de Vincennes où il intègre la Troupe de l’épée de bois avec qui il va tourner pendant un an, Othello et Torquemada, sous la direction du metteur en scène hispanique Antonio Diaz-Florian.

Il multiplie ainsi les rencontres et travaille avec divers metteurs en scènes, Farid Paya, Aziz Kabouche, Clide Chabot et Omar Porras, puis se forme également au clown avec Jacqueline Ceyte. Il s’intéresse aussi au cinéma et travaille avec des jeunes réalisateurs tel que Riad Satouf à qui l’on doit le film les Beaux Gosse avec qui il tourne dans Mes Collocs.  Il se rapproche d’élèves de sa promotion avec qui il va collaborer et être diriger, par exemple Alexis Lameda où il participera à plusieurs de ses créations, Crimes Exemplaires, Poignards et Un monde qui s’efface.

Son intérêt pour la danse lui permet de travailler avec le chorégraphe Philipe Lafeuille, sur CorpsTextes. Fort de ses rencontres, il travaille sous la direction de Caroline Corme dans Catalina in fine et dans La Hchouma, d’après Un homo dans la cité de Braim-Nait-Balk sous la direction de Yann Dacosta, projet porté par la fondation Amnesty Internationale.